Alès 2017 : Les toros du Curé de Valverde fidèles à eux-mêmes

Alberto Lamelas face à un Valverde, dans les arènes d’Alès le 28 mai 2017. Photographie : Anthony Maurin

Chronique de la corrida d’Alès, publiée le 29 mai 2017 dans le journal La Provence

« Les Curé de Valverde incarnent ce qui fait trop souvent défaut au taureau moderne : l’indocilité, la robustesse, l’envie d’en découvre. Avec eux, pas question de s’abandonner au grand art. Mais toréer, oui, même si l’équation est souvent compliquée. La preuve hier à Alès qui pour la troisième année consécutive faisait appel à cet élevage mythique qui a quitté la campagne de Salamanca et les terres de son prêtre-ganadero il y a quatre ans pour rejoindre le campo arlésien par la volonté de Jean-Luc Couturier ».

Cliquez sur l’image pour découvrir la totalité de l’article.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *