100 ans de légende : Juan Belmonte et Concha y Sierra

Belmonte et un Concha y Sierra à Valencia, en 1919

Il y a 100 ans, Juan Belmonte signait, le 30 avril 1919, dans les arènes de Séville, l’un de ses plus grands chef-d’oeuvre et coupait une queue à un taureau de Concha y Sierra.

Cette année là, Belmonte triompherait aussi à Valencia à deux reprises face aux Concha y Sierra. Pour comprendre la relation particulière qui s’était nouée entre le matador de Triana et les taureaux de Celsa Fontfrede, il est intéressant de lire ce qu’écrivit Corrochano dans l’édition du 30 juillet 1919 du journal ABC :
« Quelle mystérieuse influence a le costume argenté de Belmonte sur les taureaux de Concha y Sierra ? D’argent était fait le costume porté à l’occasion de la fameuse corrida donnée en juin lors de laquelle Belmonte a réalisé, à Madrid, face à un Concha y Sierra, la plus belle faena de l’histoire de la tauromachie. D’argent était fait le costume d’aujourd’hui, et Belmonte a réalisé la meilleure faena de la feria devant un Concha y Sierra ».
Corrochano. ABC du 30 juillet 1919

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *