L’œil du ganadero – Episode 1

Ces dernières journées de confinement nous donnent l’occasion de partager avec vous quelques-uns des secrets de l’élevage. Découvrons aujourd’hui l’une des mères de Valverde.

Parmi celles qui nous plaisent le plus, on retrouve Grillita-133 de 2009. Cette vache, née en Espagne, est issue du semental 27 de Valverde, qui a longtemps été utilisé comme reproducteur et qui avait pour particularité de porter un pelage singulier, negro salpicado. Elle est arrivée en France en 2012 lors de notre achat de la ganadería. Cette année là, elle mit bas pour la première fois. Depuis, elle a donné à l’élevage deux filles approuvées et n’a cessé de procréer qu’une année, chose rare.

Aujourd’hui âgée de 11 ans, elle est l’une des mères les plus fiables que compte l’élevage. Nous verrons en 2020 l’un de ses fils dans les arènes, à condition que la situation sanitaire le permette.

Grillita est issue d’une famille importante. L’un de ses antécédents avait été semental et il avait répandu le pelage castaño dans cet élevage qui, traditionnellement, ne voyait naître que des taureaux noirs. Aussi, la famille des Grillita a longtemps permis à la ganadería d’obtenir d’importants succès, comme ce fut le cas à Cuellar en 2001, où un taureau nommé Grillito retint l’attention des aficionados par la caste et la bravoure qu’il exprima en piste.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *